Info Gaspésie

La Côte | La Haute-Gaspésie | La Pointe | La Baie-des-Chaleurs | La Vallée

SITUATION

La Gaspésie est une péninsule qui se trouve à l'extrême est du Québec juste au nord du Nouveau-Brunswick. C'est une région côtière qui longe l'estuaire et le golfe Saint-Laurent en plus de la baie des Chaleurs. Par la route, la Gaspésie se trouve à 560 km de Montréal et à 340 km de Québec.

LES RÉGIONS DE LA GASPÉSIE

La Gaspésie se divise en cinq régions: La Côte, La Haute-Gaspésie, La Pointe, La Baie-des-Chaleurs and La Vallée.

LA CÔTE

Située au nord-ouest de la péninsule, cette région est souvent considérée comme la porte d'entrée de la Gaspésie étant le point de départ des visiteurs venus des grands centres du Québec (Montréal et Québec).

Couvrant l'estuaire du Saint-Laurent, cette région comprend des zones aux noms évocateurs comme la Mitis et la Matanie. Riche en maisons et bâtiments ancestraux, elle se dévoile quand on se donne la peine de quitter la route 132 pour découvrir ses multiples localités.

Attraits connus: les Jardins de Métis à Grand-Métis, le village de Métis-sur-Mer (haut lieu de villégiature), les éoliennes à Saint-Ulric, la ville de Matane avec le parc des Îles et sa rivière où l'on peut apercevoir régulièrement des pêcheurs de saumon, plusieurs ponts couverts sur la route 195 au sud de Matane et Les Méchins avec son vaste chantier maritime.

Sainte-Flavie

LA HAUTE-GASPÉSIE

Couvrant la partie centrale sur le flanc nord de la Gaspésie, cette région est reconnue pour le plein air et l'aventure. Elle comprend plusieurs rivières à saumon (Cap-Chat, Sainte-Anne, Madeleine), le parc de la Gaspésie, les monts Chic-Chocs (les plus hauts sommets du sud du Québec), une route surplombant la mer au pied de falaises vertigineuses et des sentiers pédestres dont plusieurs en montagne.

Parmi les nombreux attraits, notons la baie des Capucins, les éoliennes à Cap-Chat, Sainte-Anne-des-Monts avec de superbes panoramas sur les montagnes environnantes et son havre de pêche, le mont Albert, la Petite Tourelle à Tourelle, le phare de La Martre, le vol libre à Mont-Saint-Pierre, le mont Jacques-Cartier et son troupeau de caribous, la chute de la Roche-Pleureuse à l'Anse-Pleureuse, le Grand Sault avec sa passe à saumon à Rivière-la-Madeleine sans oublier les nombreux jolis petits villages entourés de montagnes à l'est de Tourelle.

Mont-Saint-Pierre

LA POINTE

Dans cette région, vous remarquerez deux zones se démarquant à Percé. Celle située au nord, de Grande-Vallée à Percé, est plutôt montagneuse et peu populeuse, exception faite de la ville de Gaspé. Tout au long de votre parcours, vous croiserez une foule d'attraits intéressants: les nombreux panoramas sur le flanc nord, Rivière-au-Renard et son industrie de la pêche, le pittoresque village de l'Anse-au-Griffon, Parc Forillon, les canons de Fort-Péninsule, la ville de Gaspé avec ses restos, bars et son musée, le rocher à Tête d'Indien à Saint-Georges-de-Malbaie et la Malbaie (de Belle-Anse à Cannes-de-Roches).

La partie située au sud de Percé contraste avec son absence de montagnes, ses fermes et de nombreux havres de pêche. Encore là, le visiteur découvrira plusieurs endroits intéressants dont le havre de pêche de Sainte-Thérèse de Gaspé, la Grande Rivière traversant la ville du même nom, la baie de Pabos et les superbes plages de Newport.

Parlant de plages, plusieurs d'entre-elles attirent les visiteurs en grand nombre. Les plus connues sont: Cap-aux-Os, Penouille, Haldimand, Coin-du-Banc, Cap-d'Espoir, Petit-Pabos, Pabos Mills et Newport.

L'extrémité est de la Gaspésie se trouve à Percé. Village touristique par excellence, Percé vous offre, en plus du célèbre Rocher et l'île Bonaventure, plusieurs attraits moins connus comme la Crevasse et le mont Sainte-Anne.

Percé

LA BAIE-DES-CHALEURS

Cette région est la plus chaude de la Gaspésie, d'où son nom. Sa partie ouest, assez montagneuse, couvre l'estuaire de la rivière Ristigouche. C'est là que vous trouverez la ville de Pointe-à-la-Croix, frontalière avec le Nouveau-Brunswick, la réserve indienne de Listuguj, le parc de Miguasha reconnu patrimoine mondial par l'UNESCO, la station balnéaire de Carleton comprenant de nombreux attraits (barachois, montagnes, sentiers pédestres rejoignant Maria, plage, restaurants, bars, etc.)

Plus à l'est, se trouve l'église Kateri-Tekakwitha en forme de wigwam à Gesgapegiag près de Maria. En son centre, la région est séparée par la rivière Cascapédia reconnue pour sa pêche au saumon.

Dans la partie est, la Baie-des-Chaleurs vous propose d'autres attraits fort intéressants: les plages de Caplan, Bonaventure, Paspébiac et son célèbre banc (une gigantesque plage triangulaire) et Hope, l'église de Bonaventure avec ses impressionnantes peintures, Saint-Elzéar avec sa grotte, les maisons ancestrales de New Carlisle, le surprenant havre de pêche en bois de Shigawake, le superbe village de Port-Daniel avec ses caps bondés de fossiles et la tourelle de l'Anse-aux-Gascons.

Hope Town

LA VALLÉE

Seule région non côtière de la péninsule, la Vallée de la Matapédia, sauvage et escarpée au sud, réputée pour la pêche au saumon, s'élargit au nord pour laisser place à l'industrie agricole. C'est dans cette partie que la rivière Matapédia prend sa source dans le lac du même nom.

Du nord au sud, vous découvrirez le charmant village agricole de Sainte-Angèle-de-Mérici, l'imposante église de Saint-Moïse, le superbe village de Val-Brillant situé sur la rive ouest du lac Matapédia avec son incroyable église de style gothique, la ville d'Amqui et le pont des Anses-Saint-Jean, Sainte-Irène et ses plaisirs d'hiver, la vertigineuse chute à Philomène (Saint-Alexandre-des-Lacs), Causapscal et son parc des Fourches aux confluents des rivières Causapscal et Matapédia et le célèbre pont couvert de Routhierville.

À l'extrême sud de la Vallée, on entre dans la zone des Plateaux. Région reconnue pour ses panoramas à couper le souffle sur la rivière Ristigouche (le Soleil d'Or à l'Ascension-de-Patapédia et Horizon de Rêve à Saint-Alexis-de-Matapédia), ses nombreux sentiers en forêt, la chute à Picot (Saint-André-de-Restigouche) et un village dont l'histoire se marie avec la pêche au saumon, Matapédia.

Causapscal
Légal | Imprimer | Envoyer cette page

Réalisation : Neotenic.Net et Pixailes design graphique
©2000-2014 TravNetMédia, tous droits réservés